débusquer


débusquer

débusquer [ debyske ] v. <conjug. : 1>
• 1556; de débucher, d'apr. embusquer
I V. tr.
1Chasser (le gibier) du bois où il s'est réfugié. débucher. Il « frappait avec le bout de son fusil sur les ceps, comme pour débusquer un lièvre » (Chateaubriand). « Le sanglier débusqué fila » (Maupassant ).
2Faire sortir (qqn) de sa position, de son refuge. chasser, déloger.
II V. intr. Sortir du bois (gibier). Le lièvre a brusquement débusqué. ⊗ CONTR. Embusquer.

débusquer verbe transitif (doublet de débucher, refait sur embusquer) Faire sortir le gibier de l'endroit où il s'est réfugié. Familier. Chasser d'une position avantageuse, abritée, quelqu'un qui s'y cache, dissimule ; déloger. ● débusquer (synonymes) verbe transitif (doublet de débucher, refait sur embusquer) Faire sortir le gibier de l'endroit où il s'est réfugié.
Synonymes :
- débucher
Familier. Chasser d'une position avantageuse, abritée, quelqu'un qui s'y cache, dissimule ;...
Synonymes :
- déloger

débusquer
v. tr.
d1./d VEN Faire sortir (le gibier) du bois, du terrier.
d2./d Chasser (qqn) d'un abri, d'une position protégée. Débusquer l'ennemi.

DÉBUSQUER, verbe.
A.— Emploi trans.
1. CHASSE. [Le compl. désigne un animal] Chasser une bête hors de son refuge. (Quasi-)synon. (plus fréquent) débucher. Un vieux gentilhomme chasseur qui frappait avec le bout de son fusil sur les ceps, comme pour débusquer un lièvre (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 405).
P. métaph. Quel plaisir pur et tranquille ici-bas? Celui de forcer à la chasse des animaux fugitifs? Il n'est souvent pas plus difficile de débusquer les hommes qui nous nuisent (LEMERCIER, Pinto, 1800, I, 8, p. 29).
2. P. ext. [Le compl. désigne une pers., un groupe de pers.] Trouver, découvrir quelqu'un qui se dissimule, lui faire quitter sa cachette ou une situation avantageuse. Marinette (...) me dépassait maintenant dans l'art de débusquer l'abbé Ardouin, de l'obliger à prendre parti (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 132).
P. métaph. [Le compl. désigne un inanimé] Ce rire strident, aigu, découvrant des dents magnifiques mais courtes et pointues, débusquant une lèvre railleuse (HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 193).
En partic., vieilli, ART MILIT. L'ennemi nous débusquera ce matin du plateau de Chardogne (GONCOURT, Journal, 1889, p. 1035).
P. métaph. Débusqués de toutes leurs positions, les ennemis de la vérité reculent successivement de mensonges en mensonges (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 167).
3. Emploi pronom. à sens passif. Toute la félonie se débusque (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 545).
B.— Emploi intrans.
1. CHASSE, vieilli. [Le suj. désigne un animal] Quitter son refuge. Des lapins qui l'habitent [une crevasse] débusquent effrayés quand vous jetez des cailloux dans les broussailles (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 385).
2. P. ext. [Le suj. désigne gén. une pers.] Apparaître, surgir de façon inattendue. Un nouvel assiégeant débusqua dans la chambre en faisant le saut périlleux (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 407).
P. métaph. La Meuse (...) débusque tout à coup derrière un rideau d'arbres (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 8).
Rem. 1. La plupart des dict. attestent le subst. masc. débusquement. Action de débusquer; résultat de cette action. 2. Certains dict. (Lar. 19e-Lar. Lang. fr., LITTRÉ, DG, GUÉRIN 1892, QUILLET 1965) attestent un homographe au sens de « ôter le(s) busc(s) d'un vêtement ».
Prononc. et Orth. :[debyske], (je) débusque [debysk]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1556 desbuquer « mettre en fuite » (SALIAT, trad. d'HÉRODOTE, VIII, 90 ds HUG.); 1636 (MONET : debusquer, faire sortir, ... de son gîte, de son buisson, de sa demeure... Debusquer une escoüade de son cors de garde); 2. av. 1559 « sortir » (M. DU BELLAY, Mém., 9 ds DG); 1636 (MONET : desbusquer, debusquer, debucher, partir de son buisson); 3. 1640 fig. (OUDIN : Debusquer une personne .i. luy faire perdre sa place, ou ses pretensions). Doublet de debucher, refait sur le modèle de embusquer. Fréq. abs. littér. :62.

débusquer [debyske] v.
ÉTYM. 1556; doublet de débucher, refait d'après embusquer.
———
I V. tr.
1 Chasser (le gibier) du bois où il est réfugié. Débucher.Par ext. || Débusquer un lièvre de son terrier. Bouquer (faire bouquer).
1 Un jour, j'étais de patrouille, dans une vigne, j'avais à vingt pas de moi un vieux gentilhomme chasseur qui frappait avec le bout de son fusil sur les ceps, comme pour débusquer un lièvre, puis il regardait vivement autour de lui dans l'espoir de voir partir un patriote; chacun était là avec ses mœurs.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 48.
2 (Compl. n. de personne). Déloger (qqn) de sa position, de son refuge. Chasser, déloger, sortir (faire sortir). || Débusquer l'ennemi.
1.1 Moi-même, le soleil brûlant à fendre ou fondre ma tête, je me fis débusquer de tous les parasols, comme un chien pisseux.
Maurice Clavel, le Tiers des étoiles, p. 200.
(1640). Fig. et fam. Déposséder (qqn) d'un poste, d'une situation avantageuse. Vider (fam.).
———
II V. intr.
1 Sortir du bois, d'un lieu couvert, d'un refuge (gibier). || Le lièvre a brusquement débusqué.
2 (Personnes). Littér. Apparaître brusquement.
——————
débusqué, ée p. p. adj.
|| Lièvre débusqué de son gîte.
2 Les chasseurs partirent. Le sanglier débusqué fila, suivi des chiens hurleurs, à travers des broussailles (…)
Maupassant, Contes de la Bécasse, p. 212.
3 Tandis que sa mère s'occupait de le livrer à l'instituteur rouge, le petit lièvre débusqué de son gîte, désespérait de s'y tapir encore; il clignait des yeux dans la lumière aveuglante des grandes personnes.
F. Mauriac, le Sagouin, II, p. 80.
CONTR. Embusquer.
DÉR. Débusquage, débusquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débusquer — 1. (dé bu ské) 1°   V. a. Chasser d un poste avantageux.    Fig. Déposséder quelqu un d un emploi, le chasser d un poste. 2°   V. n. Terme de chasse. Sortir du bois, en parlant du loup. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Maté fussent et recreant Cil delà …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • débusquer — DÉBUSQUER. v. a. Chasser quelqu un d un poste avantageux. Les ennemis s étoient postés sur une hauteur, on les en débusqua à coups de canon. f♛/b] Il signifie figurément, Déposséder d un état, d un emploi avantageux; et cela s entend… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • debusquer — Debusquer. v. a. Chasser quelqu un d un poste avantageux. Les ennemis s estoient postez sur une hauteur, on les en a debusquez à coups de canon. Il sign. fig. Deposseder d un estat avantageux, & cela s entend d ordinaire d un concurrent, d un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • DÉBUSQUER — v. a. Chasser quelqu un d un poste avantageux. Les ennemis s étaient postés sur une hauteur, nous les en débusquâmes à coups de canon.   Il signifie figurément et familièrement, Faire perdre à quelqu un une situation, une condition avantageuse, l …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉBUSQUER — v. tr. Chasser d’un poste avantageux. Les ennemis s’étaient postés sur une hauteur, notre artillerie les en débusqua. Il signifie, figurément et familièrement, Déposséder quelqu’un d’une situation, d’une condition avantageuse et aussi l’y… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • débucher — débuché ou débucher [ debyʃe ] n. m. • débucher 1740; du v. débucher 1 ♦ Moment où la bête chassée débuche. 2 ♦ Sonnerie de trompe quand la bête débuche. Sonner le débuché. débucher débucher [ debyʃe ] v. <conjug. : 1> • desbuschier fin… …   Encyclopédie Universelle

  • Fuite d'information — La fuite d information, appelée aussi fuite de données, peut être soit une déperdition soit une divulgation inopportune de données ce qui met en cause la sécurité matérielle et juridique de l information. Elle peut être spontanée, involontaire ou …   Wikipédia en Français

  • terrier — 1. terrier [ tɛrje ] n. m. • 1375; terrer « rempart, levée de terre » 1170; de terre ♦ Trou, galerie ou ensemble de galeries que certains animaux creusent dans la terre et qui leur sert d abri et de retraite. ⇒ tanière. Le terrier d un lièvre (⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • déloger — [ delɔʒe ] v. <conjug. : 3> • XIIIe; deslogier fin XIIe; de dé et loger 1 ♦ V. intr. Vieilli Quitter brusquement son logement, sa place, pour aller s établir ailleurs. ⇒ déguerpir, déménager, 1. partir (cf. Plier ba …   Encyclopédie Universelle

  • dénicher — [ deniʃe ] v. <conjug. : 1> • XIIIe; desnichier 1131; de dé et nicher I ♦ V. tr. 1 ♦ Enlever d un nid (les oiseaux, les œufs). ♢ Fig. Faire sortir (qqn) de sa cachette. On finira bien par le dénicher. 2 ♦ Cour. Découvr …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.